Parler mieux

Nous, les humains, avons développé un langage très élaboré pour entrer en relation les uns avec les autres et tenter de comprendre le monde (y compris nous-mêmes). Le langage est en quelque sorte un pot commun dans lequel chacun puise pour parler et réfléchir.

Certaines personnes parlent principalement pour meubler ou se faire valoir, d'autres pour nous amener à dire ou faire des choses et d'autres pour dialoguer simplement sans chercher à nous entrainer nulle part. Nous pouvons représenter schématiquement ces trois manières de parler :

1 Expression empruntée à Jacques Lacan que nous nous sommes appropriée


Selon les situations nous pouvons parler d'une façon ou d'une autre, mais notre éducation a pu nous ancrer plus ou moins dans l'un de ces trois rapports au langage.

Le Rapport Symbolique au Langage (RSL), c'est quand nous utilisons les mots pour penser et pour ordonner ce qui se passe en nous, autour de nous et pour en dire quelque chose à l'autre sans chercher à le dominer ni le heurter. Dans le RSL, le sens est un point d'appui et la parole engage.


Une personne étant dans le RSL est encline à s'accorder avec son interlocuteur d'égal à égal, avec empathie et bienveillance quelles que soient les différences d'âge, de sexe, de niveau d'études, etc. En cas de désaccord elle cherche un terrain d'entente. Lorsque son interlocuteur est lui aussi dans RSL les conditions sont réunies pour que la confiance s'installe, la relation est détendue. C'est ce que nous appelons le mode relationnel d'apparentement.

Le moulin à paroles, c'est quand nous parlons sans réfléchir, de la pluie et du beau temps, de l'actualité, passant d'un sujet à l'autre sans en approfondir aucun. Nous échappons ainsi aux silences qui nous mettent mal à l'aise, nous évitons aussi de parler de nous parce que nous n'en avons pas envie.

Lorsque deux personnes sont dans le moulin à paroles celui-ci peut tourner longtemps puisqu'elles l'alimentent toutes les deux. Le contenu importe peu, il peut même se dire une chose et son contraire sans que cela soit gênant car les personnes ne se sentent pas engagées dans ce qu'elles disent. Elles peuvent changer d'avis simplement pour continuer à parler gentiment.

Le langage au service de l'ego (LSE), c'est quand le langage est utilisé pour prendre l'ascendant sur l'autre pour obtenir quelque chose de lui ou pour se montrer comme étant supérieur. Les moyens utilisés sont variés : parler plus fort que l'autre ou avec un ton autoritaire ; utiliser volontairement des mots trop compliqués ou des arguments cinglants ; couper la parole ou la monopoliser et ignorer ce que l'autre dit ; le manipuler en jouant sur ses sentiments et/ou en lui donnant des informations fausses ou partielles ; dire une chose et son contraire. Ce qui compte c'est ce que la personne dit dans l'immédiateté de la relation pour prendre l'ascendant, ce qu'elle a dit avant ne compte plus et si son interlocuteur le lui rappelle elle nie l'avoir dit.


Une personne étant dans le LSE vit la relation comme un rapport de comparaison et de domination-soumission. Dans son esprit il n'y a que deux places possibles, dominant ou dominé, c'est pourquoi elle préfère occuper la place dominante. Lorsque deux interlocuteurs sont dans le LSE ils sont en rivalité pour occuper cette place convoitée, à moins que l'un s'accommode de la place de dominé. Son usage du langage actera cette position par son silence, son approbation de principe voire son auto-dévalorisation.

Le LSE est souvent inconscient, surtout lorsqu'il nous a été transmis par l'éducation. Il est aussi parfois valorisé socialement parce que nous vivons dans une Société1 ou il faut souvent s'imposer pour faire sa place. L'expression commune disant qu'il faudrait "armer nos enfants pour la vie" en témoigne.

1 Le mot Société écrit avec une majuscule représente la communauté humaine toute entière. Les humains ayant développé les transports et les communications à l'échelle planétaire, ils font donc Société de fait. 

Pourquoi le Langage au Service de l'Ego (LSE) est-il si répandu ?

Le LSE est souvent valorisé parce que nous avons pris l'habitude de hiérarchiser les personnes. La hiérarchisation est fréquente dans les entreprises, les écoles, les concours, les films, etc. Elle est admise dans le discours dominant que nous créons nous-mêmes tout autant qu'il nous influence, il y est admis que certaines personnes valent plus que d'autres. La publicité utilise majoritairement le LSE pour faire en sorte de déclencher l'acte d'achat en manipulant les sentiments du client potentiel pour qu'il soit fier d'acheter leur produit. Les personnalités politiques sont souvent dans le LSE pour inciter les citoyens à les rejoindre. Des émissions de télévision incitent au LSE lorsqu'elles mettent en scène des guerres d'egos pour faire de l'audience. Quant aux réseaux sociaux ils ne sont que la caisse de résonance de ces fonctionnements de rivalité, le LSE y devient facilement violent lorsque la personne est cachée derrière un pseudo. Tous ces comportements ne sont que les symptômes de la maladie de notre Société, les faire baisser sans s'atteler à soigner la maladie est vain. Le mal vient de la structure de notre Société.

Nous avons fait advenir à notre insu une immense structure pyramidale qui nous englobe tous (la Pyramide), constituée d'organisations sociales elles aussi pyramidales. Dans nos organisations pyramidales par principe les places du haut sont survalorisées et assorties de privilèges tandis que celles de bas sont dévalorisées et défavorisées. Cette structure produit intrinsèquement de l'injustice et de la violence. Certaines personnes essayent de corriger cela et leurs efforts sont parfois couronnés de succès, mais elles sont condamnées à le faire perpétuellement puisque les injustices et la violence sont générées par la structure (et son fonctionnement systémique).

Dans la grande Pyramide l'argent est un critère majeur de hiérarchisation des personnes. Dans le discours dominant actuel il est entendu que réussir sa vie équivaut à s'enrichir. De nombreuses personnes sont sous l'influence de ce discours qui est une incitation implicite à user du LSE pour progresser socialement. Tous les moyens sont bons pour s'enrichir, l'ambition professionnelle, la spéculation, la fraude, les commerces illicites, etc. Les organisations sociales pyramidales et la Pyramide sont le théatre d'affrontements violents entre des individus, des groupes d'individus et pour la Pyramide entre des nations. Dans ces conflits c'est le LSE qui fonctionne le plus souvent.

Reprendre la main en favorisant le Rapport Symbolique au Langage (RSL)

Le RSL est intrinsèquement lié à une posture relationnelle dite d'apparentement (l'inverse de la rivalité) et à nos quatre exigences fondamentales de sens, justice, paix et amour (opposées à l'ego). Ces exigences sont observables chez les très jeunes enfants dès qu'ils commencent à parler. Ils cherchent à comprendre ce qui se passe autour d'eux et posent des questions malheureusement souvent perçues par l'adulte comme de l'impertinence. Un enfant se faisant régulièrement rabrouer lorsqu'il pose des questions peut renoncer à vouloir comprendre ce qui se passe autour de lui. Il peut aussi se départir de son exigence de justice s'il est témoin d'injustices tout en constatant que les adultes s'en accommodent. Pour finir, il peut se détourner de son exigence de paix s'il vit dans un environnement tendu avec de nombreuses disputes. Il renonce rarement à son exigence d'amour. C'est même souvent par amour pour ses parents et pour obtenir leur amour qu'il peut se soumettre à un mode éducatif trop autoritaire. Ce faisant il intériorise l'idée que dans la relation il y a un dominant et un dominé et il adopte le LSE.

Un enfant qui a été amené à renoncer à ses exigences fondamentales ne les oublie pas pour autant. Elles restent présentes au plus profond de lui. S'il a la chance de rencontrer des personnes étant dans l'apparentement et dans le RSL avec lui, elles pourront remonter à la surface. Il pourra alors se mettre en apparentement avec ces personnes et communiquer avec elle dans le RSL. Ce mode relationnel d'apparentement lui fera ressentir une détente et un mieux-être immédiat. Idem pour les adultes ayant été conditionnés à la rivalité et au LSE, une fois qu'ils auront pris conscience de leur conditionnement et qu'ils auront la volonté de changer.
Tout est lié. S'ancrer dans nos exigences fondamentales, dans la posture relationnelle d'apparentement, dans le RSL nous amène à changer nos comportements avec les autres, tous les autres y compris ceux qui sont de l'autre coté du globe. C'est pourquoi nous ne voulons plus faire perdurer des injustices économiques, sociales, climatiques et autres. Nous pouvons être rassuré par le fait qu'il existe un modèle d'organisation sociale qui est compatible avec nos exigences fondamentales et qu'il ne tient qu'à nous de déconstruire nos petites pyramides et la grande Pyramide pour les remplacer progressivement par une autre structure.

Petite précision concernant le RSL. Les mots ne sont jamais suffisants pour décrire tout ce que nous pensons et ressentons, c'est pourquoi l'humain a développé des pratiques artistiques. La poésie ne vise pas à décrire du réel, elle s'adresse directement à nos émotions.